Ce gouvernement est Goohérent …

Je tiens déjà à vous présenter mes excuses pour ce jeu de mots pourri … mais quelle journée !
Entre l’Hadopi qui s’émancipe enfin en dégainant un www.offrelégale.fr du plus bel effet ..
Entre Montebourg et Xavier Niel qui s’échangent des tweets à l’eau de rose où il est sous-entendu presqu’à la fin que c’est de la faute de Free si Alcatel, Bouygues, PhoneHouse, Technicolor ont des plans sociaux en cours
Entre cet article 13 de la Loi de Programmation Militaire qui fait tant parler de lui  alors que d’une certaine manière, il existe déjà pire dans le Code de Sécurité Intérieure déjà de rigueur et le bazar à l’Assemblée Nationale avec un changement de planning en “live”.

J’observais avec joie le “nez” de certaines connaissances qui avaient prévu le volte-face d’Aurélie Filippetti qui devait se rendre à l’inauguration de l’Institut Culturel Google.
Chose étonnante, Aurélie est remplacée au pied levé à cette inauguration par Fleur Pellerin (à croire que Fleur, Ministre déléguée aux PME, à l’Innovation et à l’Économie numérique, a un planning très léger et que les PME n’ont pas trop besoin d’elle en ce moment). Je suis le premier à tacler Aurélie, mais pour une fois, elle est cohérente. Elle tape sur les GAFA de tous les cotés, elle a toujours dénoncé les accords du gouvernement précédent avec eux (accords qui sont à l’origine de cet Institut Culturel Google).
Fleur est plus volage … elle flingue une société francaise telle que Free, mais fait les yeux doux à Google .. à moins que ca soit ses collobateurs toujours à tenter de filer leurs propres CVs à Google qui la pousse à de tels agissements.

Alors en ces périodes de Cloud Souverain, de Souveraineté Nationale, en me rendant sur le site du Ministère de la Culture … je me suis rendu compte qu’il n’avait pas de Google Analytics (en fait j’étais sur un sous-site :()  … contrairement aux sites du Parlement, de la Présidence ou de certaines AAI. C’est là qu’il m’est venu l’idée de faire un petit listing des sites de ministères et de regarder les “trackers” qu’ils utilisent (Jacques Toubon, si vous me lisez, vous me pardonnerez de cet anglicisme).
Car autant sur ce blog, j’utilise un Google Analystics car j’ai 3 visiteurs, que j’ai pas envie de me faire chier … mais que des sites institutionnelles offrent ces données à Google … cela me pose problème (d’autant plus que pour certains sites, il y a eu des marchés publics avec AT Internet (xiti)). Cela me questionne à plusieurs niveaux :

  • Quelles fonctionnalités justifient l’utilisation de Google Analytics ?
  • Qui a accès à ces données  ?
  • Ces données ne devraient-elles pas être publiques ? (On nous fait suffisamment chier avec l’opendata par ci, par là, ces données là seraient un peu plus utiles pour des chercheurs que les chiffres de la consommation de PQ de Bercy)

Mon principal souci avec Google Analytics, c’est que comme toutes ces “grosses données”, le site de l’Elysée n’en fait peut-être pas grand chose et n’en voit pas la valeur, mais en face, avec exploitation, traitement et consolidation, cela devient un trésor de guerre … Faisons un petit tour du propriétaire :

Site AT Internet (Xiti) Google Analytics Facebook Autres
http://www.gouvernement.fr/premier-ministre X X X
http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/ X
http://www.education.gouv.fr/ X X X
http://www.justice.gouv.fr/ X X
http://www.economie.gouv.fr/ X X X
http://www.social-sante.gouv.fr/ X X X
http://www.territoires.gouv.fr/ X X X
http://www.interieur.gouv.fr/ X X X XXXX
http://www.commerce-exterieur.gouv.fr/ X X
http://www.redressement-productif.gouv.fr/ X X
http://www.developpement-durable.gouv.fr/ X X
http://travail-emploi.gouv.fr/ X X X
http://www.defense.gouv.fr/ X X X X
http://www.culturecommunication.gouv.fr/ X X X X
http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/ X X
http://femmes.gouv.fr/ X X X
http://agriculture.gouv.fr/ X X
http://www.action-publique.gouv.fr/ X X
http://www.outre-mer.gouv.fr/ X X
http://www.artisanat-commerce-tourisme.gouv.fr/ X X
http://www.sports.gouv.fr/ X X X
http://www.gouvernement.fr/ X X X
http://www.assemblee-nationale.fr/ X
http://senat.fr/ X
http://legifrance.gouv.fr/ X
http://www.elysee.fr/ X X X
http://www.stop-violences-femmes.gouv.fr/ X X X X

Stupéfiant non ?
Il ne semble pas y avoir une logique, une cohérence … chacun semble fait ce qu’il veut ? A l’époque où on nous vend la synergie des moyens, la diminution des couts etc … une telle disparité est “choquante”.
De plus, j’attends qu’on m’explique l’intérêt d’avoir un xiti, un google analytics pour suivre les données …  d’autant plus qu’un simple AWSTATS doit être dans 95% des cas suffisant pour l’exploitation des données qui doit en être fait.
Attendez, que je me rappelle les propos de certains ministres, souveraineté nationale, NSA, PRISM … j’ai l’impression que nous offrons nos données aux forces extérieures gratuitement, alors il est peut-être temps d’arreter de faire nos pleureuses et d’en prendre conscience.
Ensuite, qui exploite réellement ses infos ? Dans quels buts ? Sont elles consultables ? Quand je vois tant de données collectées, en tant que citoyen, j’aimerais bien pouvoir en profiter … après tout, cette infrastructure est payée par mes impots … non ?
Poursuivons … Aurélie, toi qui est si prompte à taper sur Google .. explique moi ce Google Analytics …  (je te passe ton Criteo et tes 2/3 autres “bullshiteries”).
La palme du sapin de Noël des informations envoyées aux plus de partenaires différents est décernée de loin au site du ministère de l’intérieur ! Impressionnant …  y’a même du Weborama … ca me rappelle ma jeunesse et les TOPSITES ^^

Vous noterez la présence de STOP Violences FEMMES dans cette étude rapide. J’avais remarqué il y a quelques temps et je vais profiter de ce petit coup de gueule pour en faire un second.
Ce site permet à une personne le consultant de  :

  • EFFACER LES TRACES DE VOTRE PASSAGE
  • QUITTER RAPIDEMENT CE SITE

Sauf qu’il y a ce petit appel à Facebook … qui pourrait faire très mal à la personne en question …  En effet, je surfe souvent avec un fake compte Facebook ouvert … quand j’étais allé voir ce site j’étais en mode navigation privée mais identifié sur Facebook (oui j’ai toujours peur que mon Simba en peluche regarde les sites pas très catholiques que j’ai pu fréquenter   … vous savez les trucs de ferrovipathes etc …) qu’elle fut ma surprise quand quelques jours plus tard, il m’était proposé en home de ce compte facebook de liker “STOP Violences Femmes” …  NO COMMENT…

Alors vous qui nous promettez la sécurité de données personnelles, qui dénoncez les vilains GAFA, la NSA blablabla … s’il vous plait …  soyez cohérent … avant de vouloir pointer les autres du doigts, commencons par faire le ménage à notre porte … cela sera un bon début…