Alp-a-tort

L’assignation  « Allo », comme elle a été surnommée, a été rendue publique  via le site d’information www.pcinpact.com ce vendredi.

L’association des producteurs de cinéma (APC),  la fédération nationale des distributeurs de films (FNDF) et le syndicat de l’édition vidéo numérique (SEVN) assignent Auchan Telecom ( ?), Bouygues Telecom,Darty Telecom, France Telecom, Free, Google France, Google Inc, Microsoft Corp, Microsoft France, NC Numéricable, Orange France,  Orange Portails, SFR, Yahoo Inc, Yahoo France à comparaitre le 15 décembre 2011 à 9H.

La raison : faire disparaitre de nos Internets la constellation des sites « Allo ».

Comment : à grand coup de blocages IP / DNS et de DPI.

Soyez rassuré, c’est pour protéger les créateurs français, que le modèle même de fonctionnement d’Internet va être mis en péril. Les séries servant d’exemple étant totalement françaises : DEXTER, DESPERATE HOUSEWIVES, FRINGE, SMALLVILLE…

Soyez rassuré, « Le principe de neutralité du net s’adresse donc aux acteurs de ‘Internet afin de leur imposer le traitement équitable des contenus licites disponible, dans une perspective de développement économique et de concurrence loyale » (281), pour cela, il demande l’autorisation d’agir sur des cœurs de réseau pour mettre à jour des listes d’IP et de sites bannis sans le contrôle d’un juge.  Si les routeurs doivent en permanence recalculer des routes, suite à des injections du duo Alpa/TMG … j’ai un peu peur que l’Internet ne soit plus vraiment un lieu de développement économique tellement son expérience en sera dégradée…

Soyez rassuré, il est quand même question que le fait que n’importe qui peut changer ses DNS est gênant … faudrait peut-être faire quelque chose pour forcer les clients d’un FAI à n’utiliser que ceux du FAI en question…
Hey les copains, pourquoi ne pas avoir assigné Apple aussi, comme cela vous auriez pu tenter de leur demander ainsi  qu’à Microsoft de mettre à jour les fichiers hosts de toutes les machines avec votre liste … au point où en est (hérésie).

Bon, je vais arrêter là … ces 100 pages d’aberrations  techniques font peur, car elles sont bien emballées…  En revanche, de mes 48H de réflexion sur le sujet, je n’exposerais que ce retour :

Internet a été bâti pour résister aux pires (tremblement de terre, attaque soviétique ou extra-terrestre, etc.), ce qui l’a permis aussi de résister (jusqu’à présent) à de nouvelles attaques (terroristes par exemple). Un groupe de société privée (ici TMG/ALPA) voudrait centraliser certaines fonctionnalités d’Internet et pouvoir agir directement dessus.  Si c’était le cas et si j’étais un terroriste, je sabrerais le champagne : quand on voit la qualité de la sécurisation des SI de ces entreprises, elles m’offriraient un point d’entrée parfait pour neutraliser en grande partie l’Internet français…  M’offrir cette possibilité sous prétexte de lutter contre le piratage, non pas en proposant des solutions de notre époque aux consommateurs mais en essayant de contrôler ce qui peut se faire sur Internet … si j’étais terroriste, je vous dirais merci. Vous voulez sauver votre économie … vous allez tuer votre pays.

Oui, j’ai orienté mon billet vers cette observation « risque terroriste », mais cette assignation en permet bien d’autres, mais je laisse mes camarades y aller de leur brique aussi.
Vous savez, messieurs de TMG/ALPA, il serait bon que vous veniez discuter avec nous (la société civile, le monde d’internet),  les lieux existent …  cela éviterait d’utiliser la bombe atomique pour tuer un moustique…

 

YouTube Preview Image